Flux
Articles
Commentaires

Quelques mots pour évoquer le programme de cette nouvelle année scolaire :

Cours de yoga prénatal et postnatal  :

Je propose en cette rentrée un nouveau cours de yoga prénatal, le lundi de 19h à 20h, à Epidaure (40 rue Quincampoix, 75004 Paris. Métro : Les Halles, Châtelet ou Rambuteau).

Les autres cours toujours proposés :

A Epidaure (40 rue Quincampoix, 75004 Paris. Métro : Les Halles, Châtelet ou Rambuteau) :

yoga prénatal : le lundi de 17 à 18h
yoga postnatal : le lundi de 14h30 à 15h45

A Kalari 7 (3 cité de la Roquette, 75011 Paris. Métro : Bastille, Bréguet-Sabin ou Voltaire) :

yoga prénatal : le jeudi de 19 à 20h et le vendredi de 11h à 12h15

Séances de yoga individuelles :

Je peux soit me déplacer à domicile, soit vous accueillir dans une salle de Kalari 7 ou aussi chez moi, dans mon salon.
Lorsque le cours a lieu à domicile, son coût est fiscalement déductible de moitié dans le cadre des emplois à domicile.

Plus d’infos

Les ateliers de yoga et yoga nidrâ mensuels :

Les ateliers de yoga et yoga nidrâ auront désormais lieu deux samedi par mois :
le samedi après-midi de 14h30 à 16h30 à la Maison du yoga (68 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris. Métro : Oberkampf ou Parmentier)
le samedi matin de 10 à 12h à Kalari 7.
Les dates des ateliers

Nous reprenons le thème de l’an dernier, Voyage autour du corps, et chaque atelier mensuel (décliné deux fois) sera consacré à l’approfondissement de la connaissance d’une partie du corps.

Les ateliers ponctuels :

Je vais proposer cette année encore, au tout début de 2017, l’atelier Fil d’or (le 21 janvier à Kalari 7) ainsi qu’un petit atelier fin 2016 pour prendre le temps de se relier au solstice d’hiver et à notre lumière intérieure (le dimanche 18 décembre).

Je vous reparlerai de ces deux ateliers prochainement.

Stage d’été :

Le stage d’été 2017 aura à nouveau lieu à La lune en bouche, dans la Drôme, lors de la semaine du 14 juillet.
Là aussi je vous en reparle prochainement

N’hésitez pas à me solliciter si vous avez des questions.

Au plaisir de vous accompagner avec le yoga pour la traversée de ces nouveaux mois d’automne, d’hiver, de printemps et de début d’été !

Tags: , , , , , , , , ,

Voici le programme de la journée Portes ouvertes qui va se dérouler lundi 5 septembre à Kalari 7, ce lieu aussi beau que calme, situé à quelques pas de la place de la Bastille. Et où enseignent d’excellents professeurs !!

Des cours de 50 minutes sont offerts tout au long de la journée

Je donnerai pour ma part un cours découverte de yoga prénatal le matin de 11h30 à 12h30.

Vous pouvez vous inscrire par mail à :  kalari@orange.fr
ou téléphoner directement au professeur ou même venir sans inscription

cours de yoga pour femmes enceintes à Kalari 7

La belle salle de yoga de Kalari 7

Le programme :

Yoga
10h30 : Emmanuelle Bauquis : F.N.E.Y. Salle Cardamome 06 19 58 87 65
11h30 : Nathalie Mlekuz : I.F.Y. Yoga pré natal Salle Cardamome 06 69 19 21 26
11h30 : Shadie Lord et Sharl : Méditation Vajra holistic Salle Curcuma 06 33 35 24 00
12h15 : Eléonore Agritt : I.F.Y Hatha Salle Curcuma 06 03 46 56 28
12h30 : Emmanuelle Bauquis : F.N.E.Y. Salle Cardamome 06 19 58 87 65
13h : Lara Brhul : I.F.Y. – Yoga hébraïque Salle Curcuma 06 87 47 80 24
13h15 : Anne-Véronique Vernardet : F.N.E.Y. Hatha Yoga Salle Cardamome 06 33 35 24 00
14h15 : Catherine Valla : F.N.E.Y Yoga de l’énergie Salle Cardamome 06 17 21 08 64
14h30 : Shadie Lord : I.F.Y. – Yoga et ayurvéda Salle Curcuma 06 72 65 64 03
15h : Geneviève Duverger : I.F.Y. – Yoga thérapie Salle Cardamome 06 11 81 68 85
16h15 : Virginie Pépin : Asthangha Yoga 1è série Salle Curcuma 06 72 84 34 87
17h : Geneviève Duverger : I.F.Y. – Hatha Yoga adapté Salle Cardamome 06 11 81 68 85
17h30 : Virginie Pépin : Asthanga Yoga 1è série Salle Curcuma 06 72 84 34 87
18h : Anne Véronique Vernardet : F.N.E.Y Hatha Yoga Salle Cardamome 06 33 35 24 00
19h : Catherine Valla : F.N.E.Y Yoga de l’énergie Salle Curcuma 06 17 21 08 64
20h : Diane Loeb : Asthanga et Dharma yoga – Salle Curcuma 06 52 76 42 76
Zen Shiatsu
19h : Walter Ribour : Présentation du travail annuel : Salle Myosotis 06 73 04 75 33

Musique

De 10h à 12h et de 17h à 18h30 : Françoise Nowak accoucheuse de voix 06 09 47 75 62

19h30 : Fabienne Waroux Ô de gamme Atelier de chant Salle Cardamome 06 31 65 37 03

Qi-Qong
16h : Sharl Vajra holistic Salle Cardamome 06 33 35 24 00

Réflexologie faciale

Anne Bobin Juniel propose des séances de réflexologie faciale de 15 minutes tout au long de la journée

Venez nombreux ! Kalari7

SalleyogaKalari7

Tags: , , , ,

Le stage d’été 2016 avait pour thème, Prendre soin d’aujourd’hui. Et nos cinq « aujourd’hui » ont   glissé comme un rêve…  Nous avons pris soin d’eux en les enracinant chaque matin dans une salutation au soleil, soit sur la terrasse, avec la vue donnant sur l’arrondi des collines ou en bas, près de l’étang, pieds nus dans la rosée matinale. Nous avons savouré chacun de nos petits déjeuners (pains bio, confitures maison, céréales, fruits, œuf, fromage….le tout accompagné d’une convivialité qui n’a cessé de s’étoffer au fil des jours !). Nous avons planché, avec beaucoup de concentration, sur les différents outils que nous propose les yoga sutras pour donner de l’importance à la relation que nous tissons avec nous-mêmes, avec les autres, avec le monde. Les pratiques posturales nous ont permis de successivement prendre soin de notre stabilité, de notre alignement, de notre ouverture au présent, de notre capacité à nous laisser porter par ce qu’aujourd’hui nous propose (sans toutefois nous désaxer). Nous nous sommes régalées lors de chaque repas (merci Jean-Claude et Francesca  pour cette cuisine végétarienne absolument délicieuse !) Nous avons profité des vastes plages de temps libres pour dormir, rêver, contempler, lire, discuter, marcher dans la rivière, visiter une entreprise artisanale d’huiles essentielles… Le yoga nidrâ quotidien nous a, chaque jour, davantage ancrées dans notre profondeur d’être et la promenade du soir, à travers les somptueux paysages du Diois, a nourri ce plan profond de beauté et d’harmonie. Nous avons ainsi un tant soit peu rejoint l’autre côté du temps, celui où les heures ne se comptent pas mais se contentent de s’écouler, sans nous contraindre. Nous n’étions pas loin de cet état de contentement évoqué par les yoga sutras, état de bonheur intérieur, insensible aux circonstances extérieures. Pour preuve, la météo, pourtant peu clémente (nous avons perdu 15 degrés en trois nuits et la pluie nous a rendu visite trois jours de suite), ne nous a absolument pas perturbées !

Nathalie

photo Nathalie Mlekuz

DSCN0639

DSCN0642

Les photos qui suivent ont été prises par Corine Perret

IMG_0911

IMG_0750

IMG_0937

IMG_0948

IMG_0736

IMG_0738

En lien avec la grande reprise de septembre, j’avais, l’an dernier, intitulé cet atelier sur les pieds, “Repartir d’un bon pas“ et j’ai eu le sentiment de faire une rentrée marathon !!

Je ne sais s’il y avait un lien de cause à effet mais, par précaution, j’ai décidé de l’appeler autrement. Après avoir un temps envisagé de l’intituler « Repartir d’un pas juste pour soi“, il m’est finalement apparu que la notion de mouvement concernait davantage les jambes que les pieds. Et que ceux-ci nous permettaient avant tout l’ancrage dans le lieu où nous nous trouvons. En lien permanent avec le sol, et à travers lui avec la terre, les pieds nous permettent de rester à l’écoute de l’énergie terrestre et de nous constituer, où que nous soyons, des racines éphémères dans l’éternité de l’instant.

Pour préparer au mieux cet atelier de la rentrée, je vous invite à marcher le plus possible pieds nus en restant à l’écoute de ce que vos pieds vont vous donner à rencontrer.

Deux possibilités pour cet atelier :

Le 10 septembre de 10h à 12h à Kalari 7, 3 cité de la Roquette (au niveau du 58 rue de la Roquette), 75011 Paris. Métro : Bastille, Voltaire, Bréguet-Sabin.

ou/et

Le 17 septembre de 14h30 à 16h30 à La Maison de yoga, 68 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris. Métro : Oberkampf, Parmentier, République.

Coût : 32 € + 16 € d’adhésion à l’Institut Français du Yoga (adhésion valable toute l’année scolaire)

Inscription préalable par mel (mlekuz@no-log.org) ou par téléphone (06 69 19 21 26).

Prochains ateliers :

8 octobre 2016. 10h-12h. Kalari 7.
15 octobre 2016. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

5 novembre 2016. 10h-12h. Kalari 7.
19 novembre 2016. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

3 décembre 2016. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.
10 décembre 2016. 10h-12h. Kalari 7.

14 janvier 2017. 10h-12h. Kalari 7.
21 janvier 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

25 février 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

4 mars 2017. 10h-12h. Kalari 7.
18 mars 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

22 avril 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.
29 avril 2017. 10h-12h. Kalari 7.

13 mai 2017. 10h-12h. Kalari 7.
20 mai 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

10 juin 2017. 10h-12h. Kalari 7.
17 juin 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

Au plaisir de vous accompagner avec le yoga pour cette nouvelle année scolaire !

Nathalie

Tags: , , , , ,

Du changement pour la prochaine année scolaire : je propose désormais deux dates dans le mois, l’une le samedi matin (10h-12h) et l’autre le samedi après-midi (14h30-16h30). Sauf en février où il n’y aura qu’un atelier.

L’atelier du samedi matin aura lieu à Kalari 7, 3 cité de la Roquette (au niveau du 58 rue de la Roquette), 75011 Paris. Métro : Bastille, Voltaire, Bréguet-Sabin.

L’atelier du samedi après-midi reste à la Maison du Yoga,  68 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris. Métro : Oberkampf, Parmentier, République.

Le mode de fonctionnement reste le même que les années précédentes. Vous pouvez d’ores et déjà réserver votre place pour l’année scolaire à l’un ou/et l’autre atelier. Vous pourrez ensuite confirmer au fur et à mesure de vos disponibilités. Je vous demande juste de ne pas vous désister au dernier moment. En cas d’annulation moins de 48h avant l’atelier, s’il est complet et si je ne trouve personne pour vous remplacer (il y a généralement une ou deux personnes sur liste d’attente mais plus forcément disponibles au tout dernier moment), la séance reste due. D’avance merci pour votre compréhension.

Nous allons reprendre pour l’année à venir le thème du corps, des pieds à la tête. Ce sera l’occasion d’approfondir nos ressentis et d’affiner la perception de chaque partie du corps (chemin sur lequel nous pouvons toujours progresser !). Je nourrirai les séances de tout ce que j’ai appris et mieux compris au fil de l’année qui vient de s’écouler.

Coût : 32€ + 16€ adhésion à l’Institut Français du Yoga (adhésion valable pour l’année scolaire)

Les dates :

10 septembre 2016. 10h-12h. Kalari 7.
17 septembre 2016. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

8 octobre 2016. 10h-12h. Kalari 7.
15 octobre 2016. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

5 novembre 2016. 10h-12h. Kalari 7.
19 novembre 2016. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

3 décembre 2016. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.
10 décembre 2016. 10h-12h. Kalari 7.

14 janvier 2017. 10h-12h. Kalari 7.
21 janvier 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

25 février 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

4 mars 2017. 10h-12h. Kalari 7.
18 mars 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

22 avril 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.
29 avril 2017. 10h-12h. Kalari 7.

13 mai 2017. 10h-12h. Kalari 7.
20 mai 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

10 juin 2017. 10h-12h. Kalari 7.
17 juin 2017. 14h30-16h30. La Maison du Yoga.

Inscription par mel (mlekuz@no-log.org) ou par tel : 06 69 19 21 26

Au plaisir de vous accompagner avec le yoga durant cette nouvelle année scolaire !

Nathalie

Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

Auteure du Journal de ma nouvelle oreillerécit, selon ses mots, d’une « renaissance au monde sonore« , Isabelle Fruchart aborde, cette fois, dans un texte intitulé Mise au monde (éditions Emoticourt), le thème de la naissance « réelle ».

C’est au Calm (Comme à la maison, première maison de naissance parisienne), dans le cadre d’une résidence d’écriture, qu’elle s’est installée pour écrire cet ouvrage. Non pas, cette fois, un récit mais une recherche sur la façon dont l’accouchement est représenté dans la littérature.

Mise_au_monde_couv

Isabelle Fruchart a ainsi passé en revue cent œuvres littéraires. Les plus anciens de ces textes sont, bien sûr, écrits par des hommes. Il faut attendre le XXème siècle et les années 70 pour que les femmes prennent enfin la parole sur ce sujet : Annie Leclerc avec Parole de femmes (1974) et Annie Ernaux avec La femme gelée (1981).

De Sage-femme à Date de naissance en passant par Médecin, DouleurPériduraleExtase, Césarienne, Séparation, Placenta…. l’auteure nous donne à voir ce dont notre regard est, souvent à notre insu, profondément imprégné.

Au fil des pages, elle nous pointe ce que la littérature reflète du monde de la naissance : la prise de pouvoir des médecins sur les sage-femmes, la généralisation, pour l’accouchement, de la position allongée « idéale pour le praticien mais contraire aux lois de la physiologie“. Elle nous raconte la dureté des gestes de certaines sages-femmes : “Enfin, elle s’approche de moi. C’est pour me raser les poils du pubis avec une brutalité experte et indifférente (Parole de femme) ; la violence et l’abjection de certaines paroles, comme celle de ce médecin, personnage du livre Au début de François Bégaudeau : “Vous les sentez mes doigts ? Ils n’ont rien à faire là, alors poussez“.

Elle nous dit aussi la déconsidération profonde du corps des femmes, la déconsidération du féminin dans son ensemble, les normes si contraires au mouvement de la vie qui varient selon les époques, la souffrance des femmes qui n’ont pas vécu l’accouchement qu’elles auraient aimé vivre (« La femme césarisée est celle « qui n’a pas pu, qui n’a pas su« . Son sexe est « trop fermé« . De l’accouchement, elle ne connaît « que la souffrance, pas le triomphe » (Mère agitée) »).

A l’inverse, elle nous montre que la littérature parle aussi parfois de la beauté, du mystère, de la puissance de la naissance… “Tous les jours, je regarde ma fille comme si elle venait de naître et je n’en reviens pas. On ne revient pas de la naissance, on y reste, on y est toujours » (Abandonnés, Camille Laurens). Elle témoigne également de certaines réactions fascinantes des tout petits (comme ce bébé, né en camp de concentration, qui ne pleure pas…)

Si la lecture de ce petit livre est assurément instructive, elle est aussi émouvante grâce notamment aux confidences égrenées ci et là par l’auteure. Comme celle-ci : “Quand j’ai étudié la reproduction la première fois, j’avais dix ans. L’instituteur nous a fait voir un film qui montrait un accouchement. J’étais affreusement gênée. Pas à cause des images. A cause des cris de dégoût de mes camarades, que je ne partageais pas et qui faisaient naître en moi la honte de ne pas trouver ça dégoûtant, comme eux« . Ou celle-là au sujet du placenta : “Quand la sage-femme avec laquelle nous préparions l’accouchement a raconté que les bobos le mangeaient en smoothie, j’ai poussé comme les autres un « bah » dégoûté. Je n’imaginais pas que ma curiosité serait la plus forte et qu’à la faveur d’une rencontre et de quelques lectures, moi aussi, je mangerai le mien, relevé d’aneth et de gingembre en sashimi. je n’ai pas eu de baby blues“ !  Des petits cailloux de mémoire qui font écho aux extraits littéraires cités et qui donnent à l’ensemble une cohérence sensible.

Nathalie Mlekuz

 

Tags: , , , , , ,

Dernier atelier yoga et yoga nidrâ de cette année scolaire ! Alors que nous nous approchons du solstice d’été, je vous propose d’explorer le cou et la tête, sommet lumineux de l’édifice humain… Le langage courant distingue souvent la tête et le corps, comme si la tête ne faisait pas vraiment partie du corps. Et effectivement, lieu de pensée mais aussi du regard, de l’écoute, de l’odorat, du goût, la tête dispose d’une grande autonomie et peut être tentée de n’ « en faire qu’à sa tête » jusqu’à se couper du corps. Or, une tête « hors sol » est très dommageable tant pour soi que pour le monde.

Le travail du yoga nous apprend que la tête est là pour donner l’impulsion du mouvement mais qu’elle doit ensuite être capable de se laisser porter, de ne pas chercher à tout contrôler, tout en restant là pour accueillir ce qui se vit à travers la posture.

Nous aurons besoin pour cet atelier : d’une sangle et d’un foulard.


Deux possibilités pour cet atelier :

Le samedi 18 juin de 14h30 à 16h30, à La Maison du Yoga, 68 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris. Métro : Oberkampf, Parmentier ou République.
ou
le dimanche 19 juin de 14h30 à 16h30, toujours à La Maison du yoga

Coût : 32 € + 16 € d’adhésion à l’Institut Français du Yoga (adhésion valable toute l’année scolaire)

Inscription préalable par mel (mlekuz@no-log.org) ou par téléphone (06 69 19 21 26).

Prochains ateliers : Je vous mentionne d’ici peu les dates pour 2016/2017

Tags: , , , , , ,

Pour cet avant-dernier atelier de l’année scolaire, je vous propose de rester à hauteur de la cage thoracique et d’explorer bras, mains, doigts. A l’origine, équivalents des jambes, mobilisés pour le déplacement, nos deux membres supérieurs ont acquis, grâce à la verticalité, un statut particulier. Dans l’Egypte ancienne le bras représente le pictogramme de l’activité. Souvent considérés comme le prolongement de notre esprit, les bras et les mains nous permettent à la fois d’agir sur le monde et de nous relier à nous mêmes et aux autres. Enracinés dans le haut du buste, ils nous invitent aussi, à leur façon, à ne pas perdre le lien avec ce qui nous tient à cœur.

Nous profiterons de cet atelier pour expérimenter quelques mudras. Ces gestes symboliques qui témoignent avec finesse et créativité, des multiples postures possibles pour les doigts. Gestes qui, selon les textes, ont le pouvoir de faciliter la circulation de l’énergie dans l’ensemble du corps et aussi de favoriser l’équilibre des deux hémisphères cérébraux.

Deux possibilités pour cet atelier :

Le samedi 21 mai de 14h30 à 16h30, à La Maison du Yoga, 68 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris. Métro : Oberkampf, Parmentier ou République.
ou
le dimanche 22 mai de 10h à 12h, toujours à La Maison du yoga

Coût : 32 € + 16 € d’adhésion à l’Institut Français du Yoga (adhésion valable toute l’année scolaire)

Inscription préalable par mèl ou par téléphone (06 69 19 21 26).

Le prochain atelier :

18 juin 2016. 14h30-16h30. 19 juin 2016. 14h30-16h30.

Le stage d’été : “Prendre soin d’aujourd’hui“, du 10 au 15 juillet 2016, à La lune en Bouche, dans la Drôme.

Loin des habitudes du quotidien, dans un très beau lieu entouré de montagnes et proche d’une rivière, nous puiserons, dans le yoga, les outils théoriques et pratiques pour, du matin au soir, vivre le présent dans toute sa densité.

Nathalie Mlekuz

Un stage d’été constitue un moment particulier, privilégié. C’est l’occasion de s’échapper des habitudes, de s’immerger dans la nature et de pratiquer quotidiennement. Soit à la fois un temps de ressourcement profond et la possibilité d’avancer dans le travail de transformation intérieure que propose le yoga.A

 

Un cheminement qui démarre dès le désir de participer au stage, qui se poursuit lors du stage et qui continue à résonner une fois le stage terminé.

Nous allons, cette année, travailler sur le thème, Prendre soin d’aujourd’hui.

Nous nous attarderons sur plusieurs sutras (Les yoga sutras sont le livre de base de la philosophie du yoga), notamment ceux consacrés aux yama et les niyama, fondements de la relation aux autres et de la relation à soi.

Et, avec l’aide des postures, du souffle, du yoga nidrâ, de la méditation et des textes de base du yoga, nous essayerons, de façon très concrète, d’éclairer chacune de nos journées de conscience et de joie.

Ce stage se déroulera du 10 au 15 juillet 2016, dans la Drôme, près de Die, à La lune en bouche, un petit coin de planète entouré de collines. Un lieu où il fait bon respirer et où les possibilités de promenades sont nombreuses. Vous pourrez également savourer les baignades vivifiantes dans l’étang alimenté par une source ou dans la rivière toute proche.

Plus d’informations.

Au plaisir de peut-être traverser cette semaine avec vous.

Nathalie Mlekuz

f86bc0_77f8b5e7880d482eab2ae9e289ba657d

 

Tags: , , ,

Pour cet atelier de printemps, je vous propose de reprendre l’ensemble du buste en insistant tout particulièrement sur la cage thoracique, région du cœur et lieu d’accueil du souffle. Une zone protégée qui nous relie à deux fonctions vitales : respirer et aimer. Deux fonctions qui, lorsqu’elles sont pleinement vécues, font de cette cage thoracique un espace aérien qui apporte beaucoup de légèreté à notre structure osseuse.

Nous travaillerons l’ouverture de ce haut lieu de notre être pour que la lumière et la chaleur des mois à venir puisse pleinement ensoleiller nos cœurs.

Deux possibilités pour cet atelier :

Le samedi 16 avril de 14h30 à 16h30, à La Maison du Yoga, 68 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris. Métro : Oberkampf, Parmentier ou République.
ou
le dimanche 17 avril de 10h à 12h, toujours à La Maison du yoga

Coût : 32 € + 16 € d’adhésion à l’Institut Français du Yoga (adhésion valable toute l’année scolaire)

Inscription préalable par mèl ou par téléphone (06 69 19 21 26).

Les prochains ateliers :

21 mai 2016. 14h30-16h30. 22 mai 2016. 10h-12h

18 juin 2016. 14h30-16h30. 19 juin 2016. 14h30-16h30.

Le stage d’été : “Prendre soin d’aujourd’hui“, du 10 au 15 juillet 2016, à La lune en Bouche, dans la Drôme.

Loin des habitudes du quotidien, dans un très beau lieu entouré de montagnes et proche d’une rivière, nous puiserons, dans le yoga, les outils théoriques et pratiques pour, du matin au soir, vivre le présent dans toute sa densité.

Prendre soin d’aujourd’hui

Tags: , ,

Older Posts »