Flux
Articles
Commentaires

Dans la fable de La Fontaine, Le laboureur et ses enfants, “Un riche laboureur sentant sa mort prochaine“ révèle à ses fils qu’un trésor est caché dans les terres qu’il compte leur léguer. A sa mort, ses fils retournent le champ, sans rien trouver, mais tant et si bien que, par la suite, la récolte sera supérieure à celle de l’année précédente… “D’argent point de caché. Mais le père fut sage/De leur montrer avant sa mort/Que le travail est un trésor“.

Il me semble que ce secret vaut aussi pour notre terre intérieure, qu’elle gagne à être creusée, fouillée, bêchée, aérée et que le yoga et l’écriture sont, dans ce domaine, de très bons outils…  Faisons confiance au souffle et aux mots pour approcher nos richesses cachées…

Le prochain atelier yoga et écriture aura lieu le 23 juin à La Maison du yoga, 68 rue de la Folie Méricourt, 75011 Paris  et aura pour thème la terre.

Prendre appui sur le corps et les mots pour explorer sa terre intérieure

Inutile d’avoir déjà pratiqué le yoga (les postures proposées sont simples et axées sur la détente et l’intériorisation), ni d’avoir participé à un atelier d’écriture (Emmanuelle Lewartowski, animatrice d’ateliers d’écriture, avec qui je coanime l’atelier yoga et écriture sur le thème de la terre, a à cœur de rendre l’écriture accessible à tous).

Renseignements et inscriptions : 06 69 19 21 26 ou mlekuz@no-log.org

Des informations supplémentaires dans la rubrique yoga et écriture et dans l’article Parcourir sa terre intérieure.

Ajouter un commentaire