Flux
Articles
Commentaires

Lucia, maman d’Olivia, née en 2013, accompagnée en séance de yoga individuelles à domicile :

« J’étais suivie avec une grossesse à risque, ce qui a été parfois très stressant pour moi, et donc j’ai cherché un cours de yoga pour pouvoir me détendre. Mon rendez-vous avec Nathalie chaque semaine a été un moment de calme et de connexion avec mon corps et mon bébé. Nathalie a su adapter les exercices à mes capacités et à mes nécessités et surtout a su m’écouter quand j’en ai eu besoin.Merci beaucoup pour cette expérience et pour votre générosité“

 

Caroline, maman de Joseph né en 2013, accompagnée en séances de yoga individuelles à domicile :

Lorsque je suis tombée enceinte, je me suis promis de prendre du temps pour moi et mon bébé. Or une vie de future maman à Paris est souvent bien remplie et les trois premiers mois de ma grossesse sont passés à la vitesse de la lumière.
J’ai donc rapidement décidé de ‘m’imposer’ ce temps une fois par semaine. Etant hyperactive et stressée, j’ai pensé que prendre des cours de Yoga Prénatal serait une solution.

J’ai donc suivi avec grand plaisir des cours avec Nathalie chaque semaine, et ce jusqu’à la fin de ma grossesse. Ces cours ont été une parenthèse enchantée dans ma vie et dans ma grossesse. Non seulement je prenais enfin le temps de me poser et de souffler mais surtout je me connectais avec mon bébé. Nous avions du temps pour tous les deux, pour se parler à travers des gestes, des souffles, des pensées et des mouvements. Il en était ravi également car je le sentais beaucoup bouger pendant les sessions. J’avais le sentiment qu’il communiquait avec moi plus intensément que le reste du temps.

Ces moments sont devenus sacrés au cours de ma grossesse.

Lors de l’accouchement, les respirations apprises pendant les cours m’ont permis de faire le vide autour de moi et d’être comme dans une bulle avec mon bébé.

Aujourd’hui, j’ai un petit garçon de trois mois qui est très apaisé. Il sourit à longueur de journées et pleure très peu. je ne sais si cela découle de mes cours de yoga mais je pense sincèrement que cela a aidé !“

 

Virginia, maman de Noémie née en 2013, accompagnée en cours de yoga collectifs :

Au début de ma grossesse, une amie m’a vivement conseillé de faire du yoga. Ayant des problèmes de dos, les cours l’avaient vraiment soulagée.
Je n’ai pas eu de douleur particulière pendant ma grossesse, mais j’ai senti les bien faits du yoga au niveau de la détente. Les positions et respirations qu’on y apprend sont très faciles à réaliser à la maison donc on peut prolonger les effets en dehors des séances.
J’ai choisi le cours de Nathalie pour des raisons géographiques. Je ne regrette pas car j’ai trouvé une personne très agréable et à l’écoute. Le petit plus de ses cours sont les extraits* qu’elle nous lit pour aborder plus sereinement l’accouchement et l’arrivée de bébé.
Je recommencerai sans hésiter lors de ma prochaine grossesse.

*Extraits de livres en lien avec la naissance lus lors du cours du jeudi.

Marie, maman de Clémentine, née en 2013, accompagnée en séances de yoga individuelles à domicile :

J’ai contacté Nathalie vers le milieu de ma grossesse et nous avons
commencé les cours à 4-5 mois. Je voulais m’épargner la fatigue d’un
déplacement supplémentaire vers un cours de yoga dans un centre tout en
conservant une activité physique.
L’accompagnement proposé par Nathalie est très complet. J’ai fait des postures jusqu’à la fin, de moins en moins exigeantes bien sûr mais c’était
suffisant pour m’étirer le dos et les hanches. J’ai aussi beaucoup
apprécié la relaxation-méditation. Nathalie a une voix d’une très grande qualité, qui guide doucement mais fermement vers la détente. Et tout cela a duré jusqu’à quelques jours avant l’accouchement.

 

Marie-Smitha, maman de Neelam, née en 2013, présente au cours collectif de yoga et accompagnée ensuite en séances individuelles à domicile en post-natal :

J’avais déjà pratiqué le yoga avant ma grossesse, mais c’est un ami ostéopathe qui m’a informé sur le fait qu’il existait des cours spécifiques aux femmes enceintes. Une amie de mon mari, m’a alors transmis les coordonnées du cours collectif de Nathalie, et j’ai vraiment beaucoup apprécié ce moment hebdomadaire pendant toute ma grossesse. Avec un travail fatiguant et stressant, ce cours m’a permis de faire une vraie pause détente et de me centrer sur ma grossesse en évacuant tout le stress quotidien. Grâce au travail postural, j’ai pu y apprendre des mouvements très bénéfiques pour mon dos, que je pouvais reproduire facilement chez moi, et n’ai plus senti de douleurs dorsales tout au long de ma grossesse. Le yoga Nidra, m’a permis d’avoir un moment de relâchement intense qui a apaisé les tensions ou angoisses ressenties pour cette première grossesse. Enfin, le travail sur la respiration m’a vraiment été très bénéfique pour l’accouchement qui s’est alors très bien déroulé. Le fait d’avoir également la possibilité d’avoir des séances individuelles après l’accouchement, permet aussi de diminuer la fatigue et de se sentir mieux, sans tensions. En conclusion, il s’agit d’un accompagnement très complet, de la grossesse à l’après accouchement qui apporte beaucoup de bien être pour soi et son bébé…

 

Claire, maman de Cyrielle, née en 2013, présente au cours collectif de yoga et accompagnée ensuite en séances individuelles à domicile en post-natal :

J’ai découvert le yoga quand j’étais enceinte et cela a été une expérience très positive pour moi. J’ai eu la chance de bénéficier de l’accompagnement de Nathalie qui propose un cours très complet : on apprend au cours des séances à appréhender différemment son corps de femme enceinte et à se préparer à l’accouchement et à l’arrivée du bébé physiquement et psychologiquement. Cela m’a permis d’être plus à l’écoute de mon corps et de partager des moments de détente avec mon bébé. Le yoga nidrâ est une excellente préparation mentale à l’accouchement et permet d’atténuer les appréhensions liées à cet événement. Les exercices portant sur la zone périnéale ainsi que le travail effectué sur la respiration m’ont beaucoup aidée le jour de l’accouchement. J’étais très contente également de suivre les cours de yoga post-natal à la maison et d’avoir un cours « sur mesure » adapté à mon état de jeune maman.  Ma fille spectatrice active du cours et finissait toujours la séance paisiblement endormie dans les bras de Nathalie. Pour résumer mes impressions de ce cours, être en harmonie avec son corps est essentiel pendant et juste après sa grossesse et le cours Nathalie nous aide dans cette voie.

  
Lætitia, maman de Tara, née en 2012, accompagnée en séances individuelles à domicile :

Pour ma troisième grossesse, j’avais décidé de la vivre autrement : prendre soin de moi, prendre le temps, savourer ce temps ensemble et continuer à bouger, faire de l’exercice, doucement sans mettre en danger mon bébé. C’est donc assez naturellement que je me suis tournée vers le yoga. Contact pris sur internet.

Début mars, à six mois de grossesse, j ai découvert Nathalie, le yoga, ses postures et le yoga nidrâ.

Confortablement installée chez moi,  j’ai enchaîné les postures adaptées dirigée par la voix douce de Nathalie, à l’écoute de mes maux, de mes besoins et de mon état.
Après les postures, j’ai fait connaissance avec le yoga nidra: allongée sur le sol, au chaud sous une couverture… Je ne fais plus rien. Nathalie me parle, mon corps s endort et mon bébé s’apaise. Quel délice! Au fur et à mesure des séances, le relâchement est plus intense et le plaisir divin.

Quelques mois plus tard, mon bébé est là, paisible et souriant.

Quelle belle rencontre que celle du Yoga mais plus encore c’est la douceur de Nathalie, son écoute, ses conseils et chaque semaine de nouvelles lectures et documents pour vivre ce moment précieux autrement et pleinement.

Aujourd’hui mon bébé a 4 mois et les séances après l accouchement m’ont permis de mieux vivre le post-partum, et de retrouver un corps actif plus vite.

Merci Nathalie pour ces moments merveilleux.

 

Léa, maman d’Ethan, né en 2012, accompagnée en cours collectifs :

J’ai suivi les cours de yoga pour femmes enceintes dispensés par Nathalie de mon quatrième mois de grossesse jusqu’à son terme. Je savais que le yoga m’aiderait à garder la forme, et j’ai choisi ce cours un peu par hasard, surtout pour une question de proximité géographique.
Ce cours s’est avéré essentiel pour moi au fil des séances, car il permettait à la fois une bonne prévention à mes douleurs de dos typiques aux femmes enceintes grâce au hatha yoga, et aussi une relaxation bienvenue en fin de semaine grâce au yoga nidra.
D’abord, des exercices d’étirement adaptés (hatha yoga). Une fois acquis, j’ai pu facilement reproduire ces exercices chez moi pendant la semaine. Ces exercices sont simples même pour une débutante et ils sont surtout efficaces pour étirer correctement toute la colonne vertébrale. Je n’ai quasiment pas eu mal au dos durant toute la durée de ma grossesse, et je pense que c’est en grande partie grâce au hatha yoga.
Ensuite, une partie pour décompresser complètement grâce au yoga nidra. Je pense que le fait d’être enceinte a beaucoup facilité l’exercice car j’étais plus encline à être à l’écoute de mon environnement, mais aussi plus facilement recentrée sur moi-même. C’est une expérience unique difficile à décrire, un état de demi-sommeil dont on ressort complètement détendu et vidé de son stress.
Pour conclure : un cours dédié à la relaxation et à la détente du corps et de l’esprit, un professeur à l’écoute  …  je recommande ce cours aux femmes enceintes !

 

Catherine, maman de Augustin, né en 2011,  accompagné en séances individuelles à domicile :

Lorsque je suis tombée enceinte, j’ai tout de suite repensé au message que Nathalie avait fait circuler quelques semaines plus tôt au sujet des cours de yoga qu’elle dispensait aux femmes concernées. J’en ai parlé à Laura, une amie dont le terme était très proche du mien, et ensemble nous avons sauté le pas. Je pratique moi-même le yoga depuis une dizaine d’années, alternant cours de hatha yoga auprès de différents enseignants et pratique autonome. Mais je n’avais pas essayé le yoga nidra. Laura, elle, n’avait encore jamais pratiqué le yoga.

Je me souviens bien de la première séance. J’étais au début du quatrième mois de grossesse et je continuais à suivre mon cours hebdomadaire d’hatha yoga (en évitant certaines postures tout de même). J’étais curieuse de voir ce que le yoga nîdra pouvait m’apporter de plus. Nathalie avait souhaité nous rencontrer seules, à notre domicile, pour un premier essai « test ». Il s’agissait pour nous comme pour elle de vérifier que nous étions bien sur une même longueur d’ondes, que nos attentes étaient compatibles avec ce que Nathalie avait à nous proposer. Je me souviens bien de cette première séance car le yoga nîdra a fonctionné du premier coup… La chance du débutant sans doute, m’a permis d’imaginer le potentiel de décontraction et de bien être que cette pratique était susceptible de m’apporter, par un chemin assez différent de celui du Hatha yoga.

Laura a elle aussi été convaincue et nous avons donc entamé ce suivi de grossesse privilégié, à domicile, avec Nathalie. Cinq mois balancés par la séance hebdomadaire. Les séances devrais-je plutôt dire, tellement elles étaient différentes d’une fois sur l’autre. Différentes parce que Nathalie suivait une progression, mais différentes aussi parce que je n’étais jamais la même, que mon bébé prenait une place toujours différente, qu’il réagissait à ma fatigue et moi à ses mouvements, peut-être déjà à ses humeurs. Différentes parce que j’avais entre temps lu le livre ou le magasine que Nathalie m’avait prêté (sur la grossesse, l’accouchement, les pleurs des bébés, les bébé yogis, l’éducation des enfants, l’allaitement…). Différentes parce Nathalie avait commencé la séance en lisant un extrait de « Pour une naissance sans violence », le très beau livre de Frédérick Leboyer, qui nous mettait dans un état second. Différentes parce que les mouvements que nous effectuions pour commencer, avant la séance de yoga nîdra, étaient nouveaux, mieux adaptés à ce ventre encore un peu plus lourd et encombrant qu’hier.

J’ai souvenir de séances faciles, où la voix de Nathalie m’emmenait loin, au plus profond de moi, au contact de cette vie qui se développait et qu’il me fallait apprivoiser. J’en ressortais plus tranquille, plus forte, plus émerveillée. Et puis j’ai aussi le souvenir de séances difficiles. Le yoga nîdra n’avait pas bien fonctionné. Je m’étais endormie, avais perdu le fil et le contact avec le fils… Je finissais toujours mieux dans mon corps que je n’avais commencé mais je n’aimais pas avoir laissé filer une occasion d’être si bien. J’avais beau me dire que la grossesse fatigue, que le 7ème mois est plus fatigant que le 6ème, que le yoga nîdra n’est pas un long fleuve tranquille, que ces difficultés me parlaient aussi de moi, de mes états physiques et émotionnels… je n’aimais pas rater la décontraction totale.

Ces séances m’ont permis d’arriver sereine à l’accouchement. J’étais prête. Mon compagnon aussi. Je savais souffler, faire la vague, la respiration abdominale et périnéale, parler à mon bébé pour maintenir le lien qui nous unissait, avoir confiance en lui. Et heureusement. Car l’accouchement a duré trois jours. Trois jours de contractions intenses, jour et nuit. J’en ai fait des vagues de souffle, allongée, assise, jetée contre un mur ou pendue à une chaise… (et dire qu’on appelle ça un « faux-travail »). J’ai pleuré et crié. Et puis j’ai ri aussi, entre deux. Au final, il ne m’en reste que le souvenir d’un moment magique, vécu pleinement, jusqu’au bout.

Après l’accouchement, Nathalie nous a encore proposé quelques séances. Ce n’est pas tout de porter un enfant, encore faut-il s’en remettre. J’ai d’ailleurs vécu les séances de yoga nîdra de façon très différente. Mon corps avait subi une modification profonde et je le sentais. Impossible par exemple de visualiser mon ventre. A chaque fois mon esprit s’évadait lorsque la rotation de conscience arrivait dans cette zone. Elle était comme désertée (j’ai fini par la retrouver au bout de quelques mois, en cours d’hatha yoga). Ces séances étaient aussi l’occasion de reprendre contact avec mon périnée. Le fameux. Lui non plus n’était plus le même.
C’est au cours d’une de ces séances post-natale que Nathalie nous a enseigné la technique du massage Shantala pour nouveau né. Quelle découverte que ces moments d’échanges intenses, physiques et émotionnels avec son bébé ! On en aura passer des heures à en profiter tous les deux de ces massages…

Augustin a neuf mois aujourd’hui, et en repensant à ce chemin, l’émotion me submerge. L’impression d’avoir habité ces moments rares, d’avoir découvert une capacité d’écoute de mon corps totalement nouvelle, d’avoir flotté un peu aussi au-dessus de tout ça et d’avoir mis en place les conditions d’une grande empathie avec mon bébé pour son arrivée. Je ne peux m’empêcher de penser que la relation de confiance que je noue chaque jour avec mon fils est née dans cette ambiance là, que s’il est aujourd’hui aussi paisible, bon vivant, souriant et confiant, c’est en partie grâce à l’accompagnement de grossesse de Nathalie. Le fils de Laura est d’ailleurs très paisible et tout aussi bon vivant. Pourvu que ça dure…

 

 Marzena, maman de Samuel, né en 2008, et de Louise, née en 2011, accompagnée pour ses deux grossesses en séances individuelles à domicile :

Mes deux grossesses se sont déroulées merveilleusement bien, en grande partie grâce au yoga.
Sur le plan physique, la pratique du yoga m’a permis de garder un corps souple et léger le plus longtemps possible. De nature stressée, le yoga m’a aidé à vivre mes grossesses dans la détente et la sérénité. J’ai appris à mieux connaître mon corps de femme et à mieux comprendre ce qui se passait à l’intérieur de moi. Au fur et à mesures des séances, j’ai développé une grande écoute de mon corps et des petits êtres dans mon ventre. Jusqu’au bout, j’ai su rester sereine et accueillir sans crainte les différentes étapes de l’accouchement. En plus, en regardant les visages zen et détendus de mes enfants, je suis convaincue que les apports du yoga leur ont également été bénéfiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une réponse to “Avis sur les cours de yoga pour les femmes enceintes”

  1. johanna dit :

    Les cours de yoga prénatal avec Nathalie ont été un réel plaisir et m’ont très bien préparée à l’accouchement.
    Les temps de relaxation en fin de séance m’ont appris à me détendre complètement, ce qui m’a beaucoup aidé pendant le travail et m’a permis d’accoucher sereinement et sans péridurale.
    Nathalie est calme, douce et très sympathique. Je repense avec grand plaisir à ces séances de yoga à domicile!

Ajouter un commentaire