Flux
Articles
Commentaires

Maman Blues

L’association Maman Blues va tenir son Assemblée Générale le 4 mai prochain. La matinée sera réservée au bilan des activités réalisées en 2012, à l’élection d’un nouveau bureau et à la présentation des projets pour 2013. L’après-midi sera, elle, consacrée à une rencontre/discussion autour du thème : Témoigner de sa difficulté maternelle : pour soi, pour les autres. Deux livres seront évoqués, Tremblements de mère (éditions L’instant présent), diffusé par l’Association et, j’en suis très honorée, Commencements (De l’encre sur la vie), le livre que j’ai écrit. Chloé Guerber qui prépare actuellement un documentaire, L’autre naissance, sur le thème de la difficulté maternelle, sera également présente. Son projet a d’ailleurs besoin d’être soutenu : le sujet ne suscitant guère la mobilisation des partenaires financiers, le film reste pour l’heure inachevé et l’auteure fait appel aux dons. N’hésitez pas si vous souhaitez en savoir plus et permettre à ce projet de voir le jour de cliquer sur ce lien :  www.mailforgood.com/associations/maman-blues

Créée en 2006, l’Association Maman Blues a à la fois pour but d’informer et de soutenir les personnes concernées par la difficulté maternelle et de sensibiliser les professionnels de la santé, de la petite enfance et du secteur social à cette souffrance profonde.

La difficulté maternelle concerne une femme sur dix. Longtemps taboue, elle commence peu à peu à pouvoir s’entendre et donc à se dire.

Pour toutes les femmes, donner la vie constitue un vaste bouleversement. Attendre un enfant puis le mettre au monde réveille chez chacune sa propre origine, sa propre arrivée au monde. Ce n’est simple, me semble-t-il, pour personne mais si la plupart des femmes parviennent à s’adapter, à mettre en place les ajustements nécessaires, à  inventer leur façon d’être mère, d’autres, moins nombreuses,affrontent parfois de profonds sentiments de dévalorisation, de solitude, d’inadéquation à leur enfant.

J’ai eu l’occasion dans le cadre des séances de yoga postnatal à domicile d’accompagner des personnes en difficulté maternelle et j’ai à chaque fois constaté que le yoga constitue une aide précieuse. Surtout pour celles qui ne souhaitent pas entreprendre un travail thérapeutique, celle qui ne sont pas, pour le moment, portées vers la parole. Le yoga permet de consolider des appuis en soi, d’apprivoiser le corps d’après l’accouchement, de le rendre vivant avec le souffle, de le sentir exister et par là-même de se sentir exister, de se retrouver, de commencer à se reconstruire. Comme l’écrit Ashley Montagu,dans La peau et le toucher, un premier langage, “La sensation d’identité vient de la sensation du contact avec le corps. Pour savoir qui il est, l’individu doit être consciente de ce qu’il sent.

 

Nathalie Mlekuz

L’assemblée générale est ouverte à tous sur inscription auprès de Cécile Croquin (association_maman-blues@ voila.fr).
Elle aura lieu à La maison des associations, 22 Rue de la Saida. Paris 15eme

 

 

 

Ajouter un commentaire