Flux
Articles
Commentaires

Comme elle le raconte dans les premières minutes de la annonce, Catherine Béchard, guérisseuse-osthéopathe, soigne beaucoup d’enfants et de nouveaux-nés pour des problèmes respiratoires, d’hyper activité, de tensions cardiaques, de troubles du comportement : “Quand je demande à la maman comment s’est passé votre accouchement, elle me répond, Normal“. Quel vécu se  dissimule derrière cet adjectif « Normal“ ? C’est ce  que Catherine Béchard a décidé d’explorer et c’est ce fil conducteur qui constitue la trame de Loba, le film qu’elle vient de réaliser.

Avec l’aide de sa fille, chef opératrice, Catherine Béchard a commencé par recueillir les témoignages de ses patientes : “A chaque entretien, nous étions estomaquées par ce que nous apprenions, par la lucidité et la force des femmes que nous rencontrions“. Le voyage s’est ensuite poursuivi avec une sage-femme barcelonaise pratiquant des accouchements à domicile, puis au Mexique, dans un village d’Oaxaca où persiste la mémoire de pratiques ancestrales et enfin à Cuba, pays où l’insdustrie pharmaceutique n’a pas (encore ?) pris le pouvoir.

Au fil des propos et des images, la réalisatrice explore ce que veut dire, au début du XXIème siècle, “Mettre un enfant au monde“. “Quand on parle d’accouchement c’est de suite de la douleur, personne ne parle du moment magique où apparaissent sa tête et ses petits cheveux. C‘est un moment…plein de lumières !“, assure une sage-femme. En confrontant d’anciennes pratiques à celles d’aujourd’hui, Catherine Béchard interroge le sens de la médicalisation de plus en plus généralisée de l’accouchement et la  liberté dont disposent les femmes face à cette médicalisation.

Le film est terminé. Il est monté, sonorisé, prêt à être diffusé. Mais pour financer les professionnels qui ont participé à sa naissance, la réalisatrice a lancé un crownfunding auquel vous pouvez, si vous le souhaitez, participer.

Le mieux étant tout d’abord de regarder la bande annonce du film : http://lobafilm.com/fr/

la sortie du film est prévue pour janvier 2015.

Nathalie Mlekuz

 

 

 

3 réponses to “Loba, un projet de film sur le vécu intime de l’accouchement”

Ajouter un commentaire